En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.

Aller au contenu Aller à la recherche Aller au menu principal

Coups de coeur

Pressentant sa proche fin de vie, le poète et romancier décide de revenir sur ce et ceux avec ou contre lesquels il s’est construit. «Tout a commencé à quatorze ans, quand j’ai décidé de consacrer ma vie à la poésie» nous dévoile Jim Harrison au terme de ce récit qu’il intitule «Passacaille* pour rester perdu, un épilogue».