En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.

Aller au contenu Aller à la recherche Aller au menu principal

Il y a dix ans, le sud Liban subissait un terrible bombardement. Yallah Bye raconte le témoignage vrai d’une famille et son vécu. Comme un triste écho aux tragédies d’aujourd’hui.


C’est l’été, Mustapha, sa femme Anna et leurs deux enfants passent leurs vacances au sud du Liban quand sans prévenir, Israël bombarde cette région au prétexte de contrer le Hezbollah. Rapidement, ils se retrouvent coincés sans moyen de rentrer en France. Mustapha, qui trente ans plus tôt, avait fui cette même guerre, revit le sentiment d’impuissance et de culpabilité face à ce conflit. Son aîné est resté à Paris, son second fils est hémophile. Que faire ? Sauver sa famille et fuir encore ? Combattre ?
Cette bande dessinée est une véritable plongée au cœur d’un conflit que nous, lecteurs, bien à l’abri dans nos foyers, avons du mal à imaginer ; nous effleurons à peine cette angoisse sourde qui étreint Mustapha et sa famille au cœur des bombardements, entre attente, espoir de fuite et culpabilité de laisser ce peuple à ce chaos. En suivant pas à pas les civils et leur quotidien sous les bombes, l’auteur nous plonge dans l’absurdité de cette guerre. Et comment ne pas avoir le cœur serré en pensant qu’à ce même instant, cette histoire est de nouveau en train de s’écrire en Syrie. Un autre conflit, mais la même souffrance, la même impuissance...

OPAC Détail de notice