En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.

Aller au contenu Aller à la recherche Aller au menu principal

filmquaiorsay

Nominé au Prix des Lumières 2014, sorti en novembre 2013, Quai d'Orsay est un film du réalisateur Bertrand Tavernier qui adapte au cinéma la bande dessinée (tome 1) du même nom de Christophe Blain et Abel Lanzac.

 Alexandre Taillard de Worms (Thierry Lhermitte) est le ministre des Affaires Etrangères. Il recrute un jeune énarque (Raphael Personnaz) un peu bohème, un peu de gauche, comme le Responsable du Langage, en fait pour lui écrire ses discours. Pas facile avec un Ministre qui a une idée bien arrêtée du formalisme, de nombreux conseillers pas toujours bien disposés et des amis écrivains...

Ce film n'est pas une bande dessinée mais l'esprit y est. Vous trouverez ou retrouverez un Thierry Lhermitte à la hauteur du Splendide. A noter aussi la performance de Niels Arestrup en directeur de cabinet débrouillard, un tantinet hors la loi mais un grand fidèle du ministre.

Des moments à savourer comme la tirade de Thierry Lhermitte sur le "stabilioter jaune" ou le dialogue sur l'anchois entre Raphael Personnaz et Niels Arestrup. Ce film est une vraie comédie où l'on s'instruit.

Ce film est nominé au Prix Lumières 2014. Ces prix récompensent les meilleurs films français ou francophone de l'année précédente et sont organisés par l'Académie des Lumières réunissant plus de 200 représentants de la presse internationale en poste à Paris– résultat le 20 janvier 2014

 

bande annonce Quai d'orsay

.