En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.

Aller au contenu Aller à la recherche Aller au menu principal
 

tristessesamourai01

Un jeu entre passé et présent pour ce thriller poignant qui prend ses sources dans l'Espagne franquiste et montre combien l'oubli est difficile. Mérida, décembre 1941, Isabelle tient fermement la main de son plus jeune fils sur un quai de gare silencieux. Ils doivent quitter l'Espagne pour se rendre au Portugal, au plus vite.

 La femme quitte son mari, un phalangiste brutal et autoritaire. Elle écrit à son fils ainé, qu'elle s'apprête à abandonner, les raisons de sa fuite.

Le train pour Lisbonne partira sans elle. L'enfant rentre seul chez son père, obnubilé par le sabre qu'un homme vient de lui promettre. Il n'est qu'un petit garçon vulnérable très attaché à sa mère. Et Isabelle disparaît pour toujours.

Barcelone, novembre 1976, Maria une avocate obstinée, en pleine époque franquiste, envoie en prison un inspecteur de police pour bavure policière. Evidences et preuves s'amoncellent. Elle croit agir en toute conscience mais la victoire est trop facile et Maria le comprendra trop tard. En condamnant cet officier elle vient d'ouvrir une effroyable boîte de Pandore, et réveiller des haines familiales et politiques qui la dépassent.

De l'après guerre espagnol à la tentative de coup d'état de février 1981, la saga familiale abonde en complots et trahisons qui marquent trois générations au fer rouge.

Se jouant à merveille d'un contexte historique opaque, ce roman mène les personnages aux limites de leurs forces pour briser la transmission héréditaire d'un péché mortel.

 

 

OPAC Détail de notice