En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.

Aller au contenu Aller à la recherche Aller au menu principal

helenkeller

Sans doute connaissez-vous déjà cette histoire tirée de faits réels, celle d’Helen Keller, née en 1880 et qu’une maladie rend sourde et aveugle avant ses deux ans. Coupée du reste du monde, la communication avec sa famille est rudimentaire et difficile. Mais sa rencontre, à l’âge de sept ans avec Annie Sullivan, va bouleverser sa vie et lui permettre enfin de s’ouvrir au monde.

Cet ouvrage est une bande dessinée dans laquelle, Joseph Lambert, jeune auteur illustrateur originaire du Kansas, rend hommage à sa manière au destin hors norme de ces deux femmes. Il aborde leur rencontre tout en émaillant son récit de fragments de l’enfance d’Annie Sullivan. Cette dernière, malvoyante, passera 4 ans de sa vie dans un hospice dans lequel son petit frère va rapidement mourir de tuberculose. Acceptée à 14 ans à l’institut Perkins, un établissement pour jeunes aveugles, elle y entrera quasiment analphabète et en sortira major de sa promotion à l’âge de 20 ans. C’est alors qu’elle rencontrera Helen Keller, petite fille sauvage qu’elle devra apprivoiser en devenant son professeur.

Pour évoquer les handicaps d’Helen, l’auteur retranscrit d’une manière forte la perception que cette dernière a du monde : il dessine son corps gris et sans relief et le noir symbolise l’extérieur vide de sens. Seules les mains d’Annie se tendent vers elle pour établir une communication. Ces planches sont saisissantes et évoluent selon les apprentissages et les progrès d’Helen. Sa perception de son environnement s’élargit et avec elle sa compréhension du monde qui l’entoure.

De ce combat de deux êtres écorchés par la vie, Joseph Lambert tisse un portrait bouleversant sans jamais être pathétique et de fait, les caractères de ces deux femmes ne s’y prêtant pas.

A découvrir absolument.

 OPAC Détail de notice