En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.

Aller au contenu Aller à la recherche Aller au menu principal

Personne

 Pablo Martelli alias Gotàn, ancien policier sous la dictature, a renoncé à sa carrière. Désormais reclus, il mène une vie paisible et ennuyeuse d'un vendeur de sanitaires à Buenos Aires. Alors que le pays s'écroule sous la pression de la grande crise de 2001, Gotàn reçoit tard dans la nuit l'appel au secours d'un ami,

 

 Edmundo Càrcano, le suppliant de venir le rejoindre dans un coin paumé du Sud du Pays, Médiomundo, où il a élu villégiature avec sa très jeune maîtresse. A son arrivée, le lendemain il découvre le corps ensanglanté de son ami, et nulle trace de sa fiancée. Commence alors une odyssée à la recherche des meurtriers de Càrcano et de son propre passé, sur fond de trafic d'armes et de corruption à grande échelle.

Mené d'une main de maître, ce roman dresse le portrait acerbe d'un pays en proie aux démons de son histoire et évoque avec finesse cette âme argentine pétrie de nostalgie et d'autodérision.

L'auteur Guillermo Orsi est né à Buenos Aires en 1946. Auteur de plusieurs polars tous récompensés en Amérique latine ou en Espagne, il est traduit en plusieurs langues. Personne n'aime les flics est son premier roman paru en France.

.

OPAC Détail de notice